Tel: +49 176 42496848

christelle.felixderoche@gmail.com

61381 Friedrichsdorf

Deutschland

© 2020 by Christelle Felix

Supprimer un aliment de notre alimentation pour éviter certaines maladies.

Aktualisiert: März 30


Par exemple, en supprimant « les mauvais sucres"!


Ou bien, si ce n’est pas possible, d'en réduire considérablement leur consommation ?


La plupart des personnes se fixent de bonnes résolutions en début d’année. Pour certaines cela fonctionne, car elles sont motivées et veulent atteindre le but qu’elles se sont fixées. Mais pour les autres, cela reste toujours un peu plus compliqué, car :

  • Ce n’est pas le bon moment !

  • Elles n’ont pas la motivation nécessaire pour atteindre leur but.

  • Ça va engendrer des changements dans leur vie, auxquels elles ne sont pas encore totalement prêtes.

Ces changements risquent de générer des peurs, des inquiétudes, du stress.

Pour certains d’entre nous, le fait de changer comporte une certaine ambivalence. Ce qui signifie qu’à la fois nous pouvons aspirer certains changements dans notre vie, mais en même temps vient l’idée que ce sera difficile, déstabilisant et insurmontable. Qu’il va falloir vivre quelque chose de nouveau.


Est-ce que je vais savoir le faire ?

Vais-je avoir l’énergie nécessaire ?

Suffisamment de soutien de mes proches ?

Tant de questions que de nombreuses personnes se posent.


L’idée de l’inconnu peut paralyser, effrayer, inquiéter et engendrer le contraire de ce que l’on souhaite atteindre.


Comment accueillir ces changements avec plus d’enthousiasme ?


Se dire que nous ne sommes pas seul, et que quelqu’un de notre entourage proche ou un professionnel nous aide et nous soutien dans notre projet.


Pour quelle raison devrions-nous cette année supprimer les mauvais sucres de notre alimentation ?



Le sucre est l’ingrédient « star de l’industrie agro-alimentaire ».


Le sucre ne nous rend pas seulement « accro à la nourriture », mais il nous rend malade !

Une consommation excessive de sucre est la cause de diverses maladies qui malheureusement atteint d’années en années une grande partie de la population mondiale. Ces maladies se déclinent sous différentes formes :



  • Le diabète de type 2

  • L’hypertension artérielle

  • L’obésité

  • L’hypercholestérolémie

  • Augmentation des risques de maladies cardiovasculaires

  • Maladies auto-immunes

  • Maladies neuro-dégénératives

  • Migraines et démences

  • Vieillissement prématuré du cerveau

  • Troubles du sommeil

  • Hyperactivité

  • Dérèglement hormonal

  • Maladie du foie-gras » non alcoolique »

  • Syndrome de l’intestin irritable

  • Somnolence dans la journée

  • Besoin d’uriner plus fréquemment


Le sucre est partout dans notre alimentation au quotidien.




Les aliments à éviter sont ceux qui contiennent « des sucres visibles » comme les pâtisseries, les bonbons, viennoiseries, chocolats… et ceux qui sont riches en « sucres invisibles » et dont on ne soupçonne pas leur teneur !


A titre préventif, les 20 aliments à fuir !


  1. Les sushis, et oui ils contiennent du sucre ! (dans le riz)

  2. Les fruits au sirop en conserve et les compotes soit pour un pot de compote pour enfant de 90 gr. 13 gr. de sucre.

  3. Les sauces de salade en bouteille contiennent du sucre ajouté et du glucose, et les allégées ne le sont pas en sucre, seulement en graisses !

  4. Les galettes de riz soufflé dont l’indice glycémique est très élevé !

  5. Les aliments light, 0% de matière grasse, ou celle-ci a été remplacé par le sucre pour conserver une texture agréable et plaire aux papilles. On trompe le cerveau en lui donnant du sucre à la place de matières grasses.

  6. Le surimi, ce produit « déchet » de la mer, très fade auquel on rajoute du sucre pour compenser son manque de gout.

  7. Les thés glacés et lyophilisés l’équivalent d’un soda. Si vous aimez le thé glacé faites le vous-même avec un bon thé de votre choix et rajouté un jus de citron, d’orange ou de pamplemousse et parfumez-le avec des herbes aromatiques fraîches comme de la menthe, citronnelle, mélisse ou réglisse.

  8. Les sauces comme ketchup, sauce barbecue, sauce tomate... Le sucre présent dans celles-ci sert de conservateur.

  9. Les smoothies déjà prêts peuvent contenir de 40 à 100 gr. de sucre ajouté par verre, sans oublier le fructose qu’ils contiennent. Faites-le vous-même, et mélanger vos fruits avec plutôt des légumes ou feuilles pour réduire l’apport en sucre.

  10. Les mélanges de fruits secs et oléagineux, on leurs à rajouter du sucre pour avoir un aspect plus brillant, question d’optique !

  11. Les barres de céréales, tant conseillées pour les régimes !! Une barre contient à elle seule de 10 à 20 gr. de sucre.

  12. Les crudités déjà assaisonnées en barquettes, une seule portion de carottes râpées contient 2gr. de sucre.

  13. Les soupes déjà prêtes en brique sont beaucoup trop salées et peuvent contenir jusqu’à 4 morceaux de sucre pour un grand bol. Il est si simple de préparer une bonne soupe avec des légumes de saison.

  14. Le pain de mie contient plus de sucre, d’additifs et de conservateurs que les autres sortes de pains. Il ne contient aucun nutriment intéressant pour l’organisme.

  15. Les plats déjà cuisinés sont très riches en sucre, sel, mauvaises graisses, colorants, conservateurs et rehausseurs de goût. Une simple portion de lasagnes peut contenir de 10 à 15 gr. de sucre.

  16. Les yaourts aromatisés aux fruits, contiennent jusqu’à 20 gr. de sucre par pot. Il est préférable de consommer des yaourts natures et d’y rajouter ses fruits préférés de saison avec un peu de vanille ou de cannelle pour s’habituer à se sevrer du sucre.

  17. Les confitures et les gelées contiennent excessivement de sucre, jusqu’à 12 gr. par cuillère. Lire attentivement la liste des ingrédients et préférer plutôt une purée d’amandes ou de sésame – tahini (sans sucre ajouté) pour déguster sur une tartine. Une compote faite maison parfumée à la vanille, cannelle ou fleur d’oranger reste un délice aussi bien pour les petits que les grands.

  18. Les chips et les biscuits a apéritif contiennent énormément de sucre en plus du sel et des exhausteurs de goûts. Préférer des bâtonnets de crudités avec de l’houmous aromatisé ou sauce guacamole pour l’apéritif.

  19. « Les bonnes céréales du petit déjeuner ! » contiennent une grande quantité de sucre ajouté, ce sont des produits ultra-transformés, de 15 à 20 gr. de sucre pour 100 gr. pour certaines. Elles n’ont aucun intérêt nutritionnel pour l’organisme. Préférer plutôt des flocons ou pops d’avoine, de sarrasin, de millet, d’amarante, de quinoa … que vous mélangerez avec des fruits frais de saison ou surgelés natures, du lait ou boisson végétale.

  20. Les jus de fruits sont très riches en sucre et sont l’équivalent d’un soda. Mieux vaut presser le fruit soi-même mais toutefois croquer dans un fruit, apporte beaucoup plus de nutriments, vitamines, d’antioxydants et moins de sucre qu’en jus.



Pourquoi les aliments salés contiennent-ils du sucre ?


Pizza, conserves, charcuteries, chips, biscuits apéritifs, plats cuisinés salés, pain, biscottes, salaisons….

Pour rehausser les saveurs, colorer, conserver et réduire les coûts des aliments. Le sucre est « l’ingrédient phare de l’industrie agro-alimentaire », et pourtant malgré les nombreux rappels et critiques des experts, celle-ci continue à l’utiliser avec démesure.

Le sucre qui se trouve dans ces aliments n’est pas toujours du saccharose, mais un autre type de sucre qui se décline sous d’autres noms comme :

  • Le dextrose

  • Le lactose

  • Le galactose

  • Le maltose, consommation déconseillée en cas de sensibilité au gluten et également à limiter chez les personnes diabétiques.

  • L’éthyl-maltol

  • Le jus de fruit concentré, un produit riche en fructose, glucose ou saccharose en fonction du fruit.


Pourquoi est-il important de lire attentivement la liste des ingrédients ?



Première raison :

Le premier ingrédient de la liste est celui qui est en plus grande quantité dans l’aliment.

Deuxième raison :

Plus la liste des ingrédients sera courte, plus la composition du produit sera simple. Donc préférer des aliments avec une liste réduite.

Les sucres les plus fréquemment utilisés par l’industrie agro-alimentaire était le saccharose (sucre de table) issu de la canne à sucre ou de la betterave à sucre, mais le terme « sucre » étant devenu indésirable sur les étiquettes, il a donc été remplacé par une autre appellation » sirop de glucose-fructose ou sirop de fructose-glucose » qui ne sont autres que de » l’isoglucose ».


L’isoglucose, le nouveau sucre de l’industrie agro-alimentaire, est-il dangereux ?


L'isoglucose est un sirop de sucre produit à partir de l'amidon de maïs ou de blé. Contrairement au sucre domestique mentionné précédemment qui lui est produit à partir de la betterave sucrière ou de la canne à sucre.


L'isoglucose peut être produit à moindre coût que le sucre ménager et se compose généralement de 55 % de fructose et de 45% de glucose, le sucre ménager contenant lui, 50% de fructose et 50% de glucose.


L’isoglucose, ce sucre venant des Etats-Unis et Canada, serait-il un cadeau empoisonné de l’agro-alimentaire pour le marché européen ?


« L’isoglucose, interdit depuis des années en Europe a obtenu le feu vert de l’union européenne sans que celle-ci en informe préalablement les populations «. Ce poison fait à partir de produits américains de Monsanto sans vouloir le mentionner, commence à inonder discrètement le marché européen.

(Réf : Politique de santé- Isoglucose un cadeau empoisonné par Olivier Toma, mars 2019).


Suite a des études scientifiques, l’isoglucose a été déclaré très nocif pour la santé. Il est l’un des responsables majeurs des maladies de diabète de type 2 et de l’obésité surtout chez les jeunes enfants.


5 conseils pour réussir


  • Commencer le matin par un bon petit déjeuner riche en protéines, bonnes graisses et céréales complètes pour éviter un pic d’insulin, l’envie de manger du sucré ainsi que cette fatigue qui survient peu de temps après.

  • Consommer des oléagineux (noix, amandes, noisettes, noix de pécan, noix du Brésil...) et des fruits secs (abricots, pruneaux, dattes, figues…) entre les repas si vous avez faim ou si votre corps réclame du sucre. Ils sont riches en minéraux et en bonnes graisses, une poignée suffira pour vous calmer et vous rassasier, mais seulement si vous les mangez lentement et les mastiquez correctement. Prenez votre temps et profitez de cette petite pause. La gestion du stress est importante !

  • Croquer quelques bâtonnets de crudités avec un peu d’houmous, de guacamole ou autres sauces faites maison avant de partir au restaurant ou de se rendre à un diner chez des amis. Vous éviterez de vous jeter sur les chips ou autres snacks trop salés et sucrés. Vous pourrez mieux faire face à la tentation.

  • Boire suffisamment d’eau ou de » limonade maison » eau aromatisée avec morceaux de fruits comme orange, citron, pomme, framboise, cassis…vos fruits préférés et quelques feuilles de menthe, mélisse, bâtonnet de cannelle, racine de gingembre, citronnelle…pour éviter le goût fade de l’eau que l’on ressent lorsque l’on réduit le sucre. Se préparer une gourde pour la journée et la transporter avec soi.

  • Croquer des fruits a pleine dent ou se préparer des morceaux de fruits ou légumes à emmener dans une boite pour la journée.


Diminuer sa consommation de sucre n’est pas facile. Mais si de jours en jours vous réduisez progressivement votre consommation et la remplacez par de bons aliments comme cités ci-dessus, le changement sera moins laborieux et votre cerveau comprendra que vous ne le mettez pas en mode de privation.




Croyez-moi, cela vaut la peine d'essayer juste pour retrouver le goût original des aliments.


Vous ne le regretterez pas !


Christelle Felix

Conseillère en santé globale & instructrice en marche nordique